Home
Anama brise l’isolement

Anama brise l’isolement

L’ASBL Anama invite les personnes isolées à retisser des liens sociaux grâce aux différentes activités qu’elle propose depuis cinq ans.

retissons des liens

Vaincre l’isolement en proposant des activités susceptibles de permettre aux personnes seules de se reconstruire un tissu social, c’est l’objectif que développe depuis cinq ans l’ASBL Anama. «L’association est née d’un constat assez paradoxal, se rappelle Martine Omé, présidente de l’ASBL. Malgré toutes les facilités de communication que la société offre actuellement: messageries électroniques, réseaux sociaux, téléphones portables… trop de personnes souffrent encore de solitude, d’isolement, de manque de chaleur humaine…»

Une séparation, une perte d’emploi, un accident ou une maladie, un décès ou un départ de membres de la famille pour des destinations éloignées, tant de situations propices à vivre un quotidien sans relation sociale et à se sentir seul, isolé. «La solitude, c’est ce sentiment pétrifiant qui peut empêcher certaines personnes d’entreprendre une série d’activités. Les sorties au restaurant, les visites culturelles, les activités extérieures deviennent alors difficiles à envisager…»

Des activités fédératrices et des rencontres à domicile

Pour briser cet isolement, Anama propose tout au long de l’année différentes activités et ateliers. Les membres ou non-membres de l’ASBL peuvent ainsi participer à un atelier artisanat (art floral, réalisation de bijoux…), à la customisation de vêtements, à des ateliers cuisine, à une initiation à l’informatique, à des tables de conversation en anglais ou à des cours de français pour les primo-arrivants mais aussi à des apéros, à des repas ou à des sorties culturelles. « Nous allons également à la rencontre des personnes qui ne peuvent se déplacer et partager un moment avec elles à leur domicile, à la maison de retraite ou sur un lieu d’hospitalisation.» Les bénévoles passent ainsi un petit moment auprès des personnes pour discuter, partager une tasse de café, jouer une partie de scrabble ou faire une petite balade…

«À l’abord’âge» pour une vieillesse positive

Depuis quelques mois, l’ASBL Anama initie un atelier de réflexion interactif sur le «bien vieillir». «Malheureusement, l’âge est souvent une cause d’isolement, remarque Martine Omé. Pourtant, c’est important de rappeler aux personnes âgées que, même si l’âge est là, elles peuvent encore faire des choses et s’investir dans des projets!» Lors d’une journée, le 20 septembre, à la salle paroissiale de Kain-la-Tombe, les personnes sont invitées à réfléchir à des pistes pour organiser la vie après 60 ans, chasser les stéréotypes imposés par notre société, participer à un atelier de bien-être et de relaxation.

ASBL Anama, rue Montifaut, 5,à Tournai 069 54 52 19 – 0475 64 52 40 ou info@anama.be

Pauline DENEUBOURG – L’Avenir – courrier de l’Escaut – 13 août 2015